Graphisme : Clorinde Durand  Animation : Alexis David

Le compositeur François Ribac et la chanteuse Eva Schwabe travaillent ensemble depuis le début des années 1990. Ils ont créé, interprété et tourné des opéras, des ciné-concerts et des spectacles hybrides. Leurs disques sont publiés par les labels Muséa (France) et No Man’s Land (Allemagne).

Dernière actu

Il y a quelques mois, le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg a demandé à François s’il voulait commenter une ou plusieurs œuvres accrochées dans l’exposition Histoires naturelles (du 21 janvier au 31 décembre 2022). Après discussion avec la conservatrice, François a choisi de proposer quelque chose pour des œuvres de Maria Sybilla Merian (1647 – 1717) une artiste et une naturaliste qui a documenté la vie des plantes et des insectes dans les Amériques. Après réflexion, il a été décidé que les visiteurs/trices de l’exposition entendraient la chanson “The Life and Death of a Plant Hunter“ lorsqu’ils /elles s’approcheront des œuvres de Merian. Cette chanson, dont le texte a été écrite par Martin Newell, a été chantée par (pour) Cathal Coughlan dans notre opéra Petit Traité Pop du Jardin Botanique (2004-2006) et figure dans l’album Into the Green (2017). Le texte raconte l’histoire d’un botaniste ramenant des pays lointains d’innombrables espèces de plantes et de fleurs. À la fin de la chanson, on comprend que le chasseur de plantes est mort mais que toutes les essences ramenées conserveront à jamais sa mémoire.

Quelques jours après que nous ayons décidé d’utiliser cette chanson, notre ami, l’immense songwriter et chanteur Cathal Coughlan est mort. Cathal était un être rare, drôle, inquiet de l’état du monde, un ami fidèle et un artiste immense. Il a enchanté de bonheur les équipes et les publics de trois de nos opéras et d’un projet avec orchestre. Nous l’aimions et nous nous rappelons les années passées ensemble sur les scènes, les coulisses et les studios d’enregistrement mais aussi les restaurants, les voyages lors des tournées, les heures passées à écouter de la musique et à écumer les disquaires, les échanges de CD et de livres, les retrouvailles et les adieux dans les gares et les aéroports, les cartes de vœux, les emails. Cathal était un merveilleux chasseur d’histoires et de mélodies, une voix dotée d’un incroyable intensité. Ses disques solos, avec Microdisney et Fatima Mansions et récemment Telefis, les nombreuses traces de ses concerts et le documentaire The Adventures of Flannery (Johnny Gogan/2008) garderont sa mémoire.

Some months ago, the Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg asked François if he would like to comment on one or more of the works in the exhibition Histoires naturelles (21 January – 31 December 2022). After discussion with the curator, François chose to propose something for works by Maria Sybilla Merian (1647 – 1717) an artist and naturalist who documented the life of plants and insects in the Americas. After some exchanges, it was decided that visitors to the exhibition would hear the song « The Life and Death of a Plant Hunter » as they approached Merian’s works. This song, written by Martin Newell, was sung by (for) Cathal Coughlan in our opera Petit Traité Pop du Jardin Botanique (2004-2006) and is included in the album Into the Green (2017). The text tells the story of a botanist bringing back countless species of plants and flowers from distant lands. At the end of the song, we understand that the plant hunter is dead but that all the species brought back will preserve his memory forever.

A few days after we decided to use this song, our friend, the great songwriter and singer Cathal Coughlan died. Cathal was a rare person, funny, concerned about the state of the world, a true friend and a great artist. He delighted the teams and audiences of three of our operas and an orchestral project. We loved him and remember the years we spent together on stage, backstage and in the recording studio, but also in restaurants, travelling on tour, listening to music and browsing in record shops, exchanging CDs and books, meeting and saying “goodbye » in railway stations and airports, sending greeting cards and emails. Cathal was a wonderful hunter of stories and melodies, a voice with an incredible intensity. His solo records, with Microdisney and Fatima Mansions and recently Telefis, the many traces of his concerts and the documentary The Adventures of Flannery (Johnny Gogan/2008) will keep his memory alive.

 Eva et François, juillet 2022