Compagnie Ribac-Schwabe

Le Monde de la Musique, Décembre 1993 - Rubrique disques

Marguerite Ida Helena Annabel

Eva Schwabe (voix) , François Ribac (claviers)
1 CD No Man's Land NML 9319 (distribué par Orkhestra)
Enregistré en 1992- Minutage : 57 '
ADD -Technique : 8

Excellent compositeur de musiques de scènes, Ribac prouve avec ce premier opéra de chambre qu'il est aussi l'un des musiciens les plus originaux et les plus prometteurs de sa génération. Reprenant le thème du double- Faust/Mephisto- présent dans l'ultime ouvrage de Gertrude Stein, Ida (écrit en France en 1940), le musicien conçoit un opéra pour personnage unique où la voix alterne texte parlé et chant. À l'image de Weill, Eisler, Berio, Rota, Ashley, Ribac puise son inspiration dans les musiques populaires, le folklore d'Europe centrale, le jazz, qu'il mêle à des formes anciennes -récitatif, cantilène ou fugue...

"La beauté phonétique du texte, le retour perpétuel à des mêmes thèmes" permettent au musicien de varier sa palette stylistique et la cohésion de son matériau musical. Les numéros s'enchaînent, multipliant les mélodies entêtantes hantées par le verbe steinien.
Marguerite Ida Helena Annabel est lié à la personnalité extraordinaire d'Eva Schwabe, qui trouve immanquablement le ton juste.. et manie les langues en virtuose ! Sa performance était encore plus impressionnante lors des représentations parisiennes de l'opéra au Théâtre du Roseau en mai 1992, où l'interprète changeait elle-même le décor ! François Ribac utilise avec une science infinie les ressources du clavier électronique -notamment pour imiter les instruments dont il n'a pu disposer. On souhaiterait maintenant entendre cet opéra dans sa version (elle existe !) pour instruments traditionnels.

Franck Mallet