Compagnie Ribac-Schwabe

avril 2000

La Terrasse

Elle chante, il compose, elle signe le livret, il met en scène. Elle, c'est Eva Schwabe, lui, c'est François Ribac ; les deux composantes de la Compagnie Ribac/Schwabe qui nous a déjà offert de nombreuses vraies réussites dans le domaine de l'opéra contemporain et du théâtre musical. La suite


20 avril 2000

Le Monde

Inspiré d'un texte de Gertrude Stein, Doctor Faustus lights the lights, l'opéra de chambre M. I. H. A. O, soit Marguerite Ida et Helena Annabel Opéra, est une oeuvre pour soliste et musique enregistrée du compositeur et bassiste François Ribac et de la chanteuse comédienne Eva Schwabe. La suite


décembre 1993

Le Monde de la Musique

Excellent compositeur de musiques de scènes, Ribac prouve avec ce premier opéra de chambre qu'il est aussi l'un des musiciens les plus originaux et les plus prometteurs de sa génération. La suite


mars 1994

Opéra International

Bob Wilson avait monté en Allemagne, puis à Gennevilliers chez Bernard Sobel, le même texte de Gertrude Stein Dr Faustus Lights the Lights. La suite


Revue Écouter, voir, avril 1994 - Rubrique Musiques Nouvelles/Open Music

Écouter, voir

RIBAC, François, synth : Marguerite Ida & Helena Annabel
Adaptation de “Doctor Faustus Lights the Lights” de Gertrude Stein.
Eva Schwabe, voc.

Ce disque est une sorte d'opéra de chambre contemporain, très accessible, qui fait penser à K. Weill pour la musique et à M. Ravel quant au penchant ludique... Une musique synthétique qui ne se prend jamais au sérieux, pleine de drôlerie, créatrice d'ambiances variées, osées, accompagnant la voix magnifique d'Eva Schwabe.

D. Fénies

1993/1994

Extraits de la presse allemande

TIP Berlin
Die Sängerin und Schauspielerin Eva Schwabe ist Marguerite Ida und Helen Annabel, aber auch Mephisto und Doctor Faustus, mal heftig auftrumpfende Liebende, mal fragende Ruferin in der von Vipern bevölkerten menschlichen Wüste. ...Die stimmungsvolle "Marguerite Ida & Helena Annabel Opera "erinnert an Brecht-Weill-Werke - melancholisches Vokaltheater. La suite