Compagnie Ribac-Schwabe

16/06/13

It's over now baby blue

Après un an d'écriture (musique et textes) et d'arrangements (musicaux et avec les autres), six mois de répétitions intenses, une création avec 74 musicien-n-e-s à La Sirène (La Rochelle) puis une reprise à 20 au Parnasse (à Mimizan), une tournée dand des cinémas (7) en Charente Maritime, des rencontres à tout va, Tout un monde de Strates s'est achevé en ce début juin 2013. Il s'agissait d'un spectacle consacré à la musique de George Harrison comprenant une création pour un septet et une (ré) orchestration de morceaux de All Things Must Pass, l'album kaléïdoscope de George de 1971.
C'est la première fois que François écrit pour un orchestre symphonique, c'est la première fois qu'Eva joue de l'harmonica, c'est la première fois que nous travaillons avec Dave Gregory (guitares !!!!!!), Philippe Istria (batterie et cajon), Gilles Laval (guitares) et Goulven Hamel (guitares et mandoline), avec Pierre Emmanuel Blanc (violon), Sylvie Blanc (chef de chœur), avec Sébastien Orzan (direction de l'orchestre), avec Jacques Froger (violoncelle), c'est la première fois que nous jouons avec 12 guitares électriques, 3 basses et 7 percusionnistes et nous nous en rappellerons.
Ce n'est pas la première fois que nous travaillons avec Cathal Coughlan (cela fait plus de dix ans maintenant) et nous nous en félicitions à chaque fois. Plaisir de retrouver Didier Lage et ses claviers.
Souvenirs des répétitions passionnantes et passionnées à La Sirène (une des équipes les plus enthousiastes qu'il nous ait été donné de rencontrer), gratitude pour Dimitri Chailloux, Thierry Bouyer, Éric Chevance, Alain Dulhoste, Lionel Ducasse qui ont fait travailler les orchestres rock. Des orchestres de guitares électriques (basses comprises), de batteries et de percussion groovy, d'un orchestre symphonique (de 36 musicien-n-e-s) et d'un chœur fervents. Nous avons rarement vu des concerts si joyeux, si débordants.
Sans oublier notre complice Stéphane Boisumeau aux lumières et la régie épatante de Fred Viano.
Pensées émues pour David Fourrier (avec qui nous avons conçu et réalisé ce projet et qui a déjà accompagné La Mélodie de l'Ombre) et remerciements à Lucille Méziat (qui a accepté de dupliquer Strates en version sud-ouest).
Nous referons peut-être Strates l'année prochaine, nous enregistrerons sûrement la première partie du spectacle (celle où le septet 3 guitares/basse/batterie/2 voix joue notre musique) et peut-être aussi l'arrangement pour cordes de "I live for You" de George (Harrison) à la rentrée.
Nous écouterons bientôt et -peut-être- mixerons les enregistrements des concerts. Photos, reportages TV et presse se glisseront prochainement dans leur rubrique sur le site...
Mais pour l'heure, quelques vacances, histoire de défaire quelques cernes et de préparer notre nouvel... OPÉRA.
Bon été
Eva und François

PS : Tout un monde de Strates sur Facebook c'est ICI